On parle de moi ! et de mon dernier livre : Vietnam…

Photo : Couverture de mon livre "VIETNAM : AU PAYS DES PERLES DE SUEUR"

Coup de cœur : « Au pays des perles de sueur »,
Superbe Ouvrage du Photographe et Géographe Daniel Riffet.

A l’heure du Web 2.0, c’est par internet que nous avons connu Daniel Riffet, photographe ayant participé à quelques conflits avec la Légion Étrangère ces dernières années. Le profil de l’homme est pour le moins atypique !! Adolescent, alors qu’il n’a que 13 ans, il essaie de s’embarquer comme « passager clandestin » sur un cargo en partance pour l’Indochine, l’une des plus lointaines Colonies de France. Quelques années plus tard, une maîtrise de Géographie en poche, il choisit de s’engager dans la Marine pour naviguer et prendre le large.
Aventurier dans l’âme, Daniel Riffet n’oublie pas de devenir Capitaine de Corvette, un sésame qui lui permettra de voyager partout dans le monde et d’être reconnu par les militaires français, même au fin fond de l’Afrique.
Expert géographe à la FAO en 1976, il s’établit comme photographe professionnel en Afrique Centrale, au Cameroun, en 1980. La vie est douce dans ces années-là jusqu’au jour où des fonctionnaires locaux, jaloux de son succès décident de le redresser fiscalement de manière caricaturale.
Ecoeuré par de telles pratiques anti-démocratiques, il fuit le pays en détruisant son matériel. Décidément, l’Afrique décrite par Albert Londres dans Terre d’Ébène n’est plus du tout ce qu’elle était… Daniel Riffet largue les amarres et remonte en moto jusqu’au Tchad, où des militaires Français le rapatrient après avoir vérifié ses états de service.
Comme beaucoup de Français expatriés et de retour précipité dans leur pays d’origine, notre photographe n’a plus rien.
Il décide alors, en 1989, à 42 ans, de devenir photographe indépendant spécialiste des questions militaires et correspondant de guerre.

Photographe de guerre sur les traces du Vietnam de Marguerite Duras

Photo : Scene de marche près de HueIl couvrira alors la Guerre du Golf, embarqué avec la Légion Étrangère, publiant ensuite trois livres sur cette prestigieuse institution. Puis ce sera le Cambodge, où il rejoint un bataillon Français en 1992. Enfin, son rêve d’enfant peut enfin se réaliser : entrer au Vietnam, vingt sept ans après la fin de la guerre. Il y découvre un peuple passionnant et réalise de nombreuses photos dont les meilleures sont réunies dans cet ouvrage « Vietnam, au pays des perles de sueur », paru aux éditions Palantines.

Son livre est toujours distribué par l’auteur lui-même.Photo : Mines de charbon a ciel ouvert dans le Nord VietnamLes photographies en noir et blanc sont souvent de beaux portraits en noir et blanc, reflétant bien la dimension humaniste de Daniel Riffet. Le Livre a été composé à deux mains avec Marcelino Truong, illustrateur de grand talent.
Dans ce livre garantie sans photo people (si, si, ça existe, même en 2008 !), le lecteur pourra s’immerger dans ce Vietnam onirique, celui que le photographe Raymond Depardon avait su si bien restituer dans son livre « La colline des anges », sorti en 1994, plusieurs années après ses débuts aux côtés de Gilles Caron, le photographe Français emblématique du conflit, qui a laissé sa vie sur place, de même que le génial Michel Laurent, moins connu mais un des rares Français à avoir remporté le prestigieux prix Pulitzer (récompensant aux États-Unis les meilleurs reportages de l’année) en 1972 pour un photo-reportage sur le Bangladesh.

Photo : Vietnam et traditionsPhoto : Chanteuse traditionnelle à HanoïPour toutes ces raisons, le livre de Daniel Riffet permet d’apprécier un véritable travail de photo-journaliste, réalisé sur plusieurs années d’allers et retours ! C’est vrai qu’avec tous ces paparazzis, on en oublierait l’intérêt de la véritable information.

Frédéric NICOLAS-www.grizzly-press.com copyright.

Thèmes : , , ,

A lire aussi :

Vienne et ses cafés Viennois., Navigation autour du Spitzberg : Découverte du monde polaire arctique., Le Carrousel de la Police Montée du Canada (GRC)., Premier Noël à Saïgon., Tombouctou la Mystérieuse., Circuits au coeur du Mali., L’art du voyage : Carnet de route & Carnet de voyage…,

One Response to “On parle de moi ! et de mon dernier livre : Vietnam…”

  1. driffet Says:

    Magnifique ouvrage !! Les photos en noir et blanc montrent un monde qui disparait, plein de traditions et de valeurs morales au profit d’un autre monde, à la recherche de l’argent facile et de toutes les compromissions qui vont avec….
    Affligent….