Le Carrousel de la Police Montée du Canada (GRC).

Ottawa, 22 juin 2011

« Police Montée  », « Tuniques rouges », héros de mes bandes dessinées préférées dans les années 1955?!!!
Après un voyage au Québec, j’avais été à la fois surpris et déçu de ne pas voir dans les rues ces fameuses « Tuniques rouges », cette Police Montée dont je rêvais étant enfant.
En fait, cette Police Montée, devenue Gendarmerie Royale du Canada, existe bien encore, mais avec des habits neufs, plus fonctionnels et moins voyants.
Le cheval a été remplacé par une puissante voiture tout équipée d’électronique et d’un ordinateur imposant.
L’heure n’est plus à la « Winchester », mais aux fichiers informatiques…..

La Gendarmerie Royale du Canada ou GRC (en anglais : Royal Canadian Monted Police/ RCMP) est à la fois la Police fédérale du Canada et la Police provinciale de la plupart des Provinces canadiennes.
Les Canadiens français la désignent souvent par l’appellation : » Police Montée » et les Canadiens anglais par « Monties » ou « Red Coats » en raison de leurs uniformes rouges.
En Ontario et au Québec, la Police Montée a le mandat d’appliquer uniquement les lois fédérales, car ces deux provinces disposent de leurs propres corps de police provinciale : la police provinciale de l’Ontario et la Sureté du Québec.

Mais revenons un peu sur le passé.
Au Canada, le milieu du XIXe siècle a été marqué par une nette détérioration des relations entre colons, Indiens et métis provoquant ainsi un grave climat d’insécurité.
C’est pourquoi, Sir John A.Mc Donald, père de la confédération Canadienne et Premier Ministre du Canada décide en 1874 de la création de la Police à cheval du Nord-Ouest.
Création devenue d’autant plus indispensable lorsque les marchands de whisky américains qui empiétaient très largement sur le territoire canadien massacrèrent les habitants de la région de Cypress Hills.
Les Territoires du Nord-Ouest comprenaient alors l’Alberta, le Saskatchewan, une grande partie du Manitoba et le Nunavut. C’est dire l’immensité de ce territoire?!!

La mission de cette Police Montée du Nord-Ouest était d’y faire régner ordre et respect des lois, établir des relations amicales avec les Premières Nations (Amérindiens) et d’ouvrir ces terres à la colonisation.


Ainsi est née la mythique Police Montée, vêtue d’une tunique rouge pour bien les différencier du bleu des troupes américaines, faisant régner la loi à cheval, dans un vaste territoire sauvage. La NWMP (North West Mounted Police) fut organisée comme une unité de cavalerie britannique en régiment. Elle maintient encore aujourd’hui certaines de ses traditions….
En 1904, la Police à cheval du Nord-Ouest devient la Gendarmerie royale à cheval du Nord-Ouest.
En 1912, son rayon d’action englobe désormais le Manitoba.
Après la Première Guerre mondiale, sa responsabilité est étendue aux quatre provinces de l’Ouest canadien.


En 1920, elle devient la Gendarmerie Royale du Canada en devenant police fédérale responsable de la sécurité nationale. Son nouveau rôle est de faire respecter les lois fédérales canadiennes à travers le pays tout comme le FBI américain qui fut créé bien plus tard.
Elle emploie aujourd’hui plus de 20 000 hommes et femmes sur tout le territoire canadien à l’exception
du Québec et de l’Ontario où elle n’est que Police fédérale.

Dans le reste du territoire canadien, la Gendarmerie Royale du Canada est à la fois police fédérale et police provinciale.


On est bien loin de ses fameuses « Tuniques Rouges » me direz-vous…..
Pas vraiment, car il existe une unité de démonstration au sein de la GRC : c’est le Carrousel de la Gendarmerie royale du Canada.
Cette unité de prestige et de traditions porte cette fameuse « Tunique Rouge » et pratique l’équitation.


On pourrait la comparer un peu avec notre Garde Républicaine à cheval.
Aujourd’hui mondialement connu, le « Carrousel » est né du désir des premiers membres de démontrer leur adresse de cavaliers et de divertir la population.
La plupart étaient d’anciens militaires britanniques et ils mirent sur pied un spectacle équestre utilisant des figures tirées des mouvements traditionnels de cavalerie.

En 1966, monter à cheval cesse de faire partie des tâches des policiers et les nouveaux membres de la GRC n’apprennent plus cette pratique.


Les membres du Carrousel sont tous des policiers de la GRC qui ont au moins deux ans de travail comme policier et qui se portent volontaires pour une période de trois ans. La plupart n’ont jamais pratiqué l’équitation et doivent suivre des cours non seulement pour monter, mais également pour représenter la GRC auprès du public lors des représentations.

Jadis exclusivement masculin, c’est en 1981 qu’une première femme est accueillie au Carrousel.


Lors de ses déplacements, le Carrousel compte trente-six cavaliers et cavalières, trente-six chevaux, un maréchal ferrant, un directeur de la production technique et trois sous-officiers. Cependant, les représentations montrent trente-deux cavaliers et chevaux et un officier responsable.
La troupe évolue en exécutant des figures complexes et des mouvements réglementaires de cavalerie au son de la musique. Ces mouvements sont exécutés au trot et au galop par des groupes de deux, quatre ou huit cavaliers. Ils demandent une grande maîtrise, beaucoup de synchronisme et une excellente coordination.
Les chevaux suivent également un entraînement intensif, non seulement pour leur permettre d’exécuter les figures, mais également pour demeurer calme lors des séances avec les spectateurs après la démonstration.
L’une des figures les plus connues du Carrousel est le « dôme » et la « charge » de tous les cavaliers avec leur lance à pennon rouge et blanc pointée en avant. Le spectacle se termine par le défilé au son de la Marche régimentaire de la GRC et le salut à l’invité d’honneur.
Pendant sa tournée annuelle au Canada et à l’étranger, de mai à octobre, le Carrousel de la GRC se produit dans quarante à cinquante localités.
Ainsi, on le retrouve chaque année à Ottawa le 1er juillet lors de la Fête de la Confédération du Canada.


C’est à Ottawa que mon rêve d’enfant s’est accompli.
En assistant aux fêtes du Crépuscule durant cinq belles soirées,  j’ai pu rencontrer et admirer ces fameuses « Tuniques Rouges » qui ont si bien su allier modernité et traditions.
Je les remercie pour leur accueil si chaleureux.
Sources documentaires : Wikipédia.

Daniel RIFFET,
Photographe & Géographe.

Thèmes : , , , ,

A lire aussi :

Vienne et ses cafés Viennois., Navigation autour du Spitzberg : Découverte du monde polaire arctique., Premier Noël à Saïgon., Tombouctou la Mystérieuse., Circuits au coeur du Mali., On parle de moi ! et de mon dernier livre : Vietnam…, L’art du voyage : Carnet de route & Carnet de voyage…,

10 Responses to “Le Carrousel de la Police Montée du Canada (GRC).”

  1. Gilles Laframboise (Canada) Says:

    Bonjour Daniel,
    il me fera plaisir de t’envoyer d’autres photos de toi de ton séjour ici à Ottawa pour tes souvenirs. J’ai vu des photos de Michel et toi dans le champ de pratique de la GRC et vous semblez avoir pris d’excellentes photos.

    Ca été un plaisir de vous acceuillir et de vous avoir rencontré dommage que ces 5 jours ont passé vite, trop vite.

    À la prochaine.

    Gilles.

  2. Margaret Says:

    Much appreciated for the information and share!

  3. Dube Francois Francois Says:

    Membres de tout corps de police quel quel soit.Je suis tres content du nouveau site qui relète bien la police a cheval du nord ouest.Aujourdhui avec les technologies et tout les effectifs fait de la rcmp grc la première au monde.Moi je vais m,y donner jusqu,a ma mort.Tant qu,il y a la vie il y a l,espoir.Dieu me comblera encore du plaisir de la vie.merci Francois Dube div c Montérégie Estrie.

  4. Dube Francois Francois Says:

    J,ai deja visiter ce site et je l,adore.Francois D.

  5. Elliptical Says:

    C’est l’info exacte que je cherche , merci ! Arron

  6. Dube Francois Francois Says:

    Les timbres poste du passe represente tres bien ce corps de Police. F.D. div c div a div o div d div f div k div e et les autres.d,est en Ouest partout au Canada et dans le monde.

  7. Dube Francois Francois Says:

    Le premier symbole du Canada a l,echelle mondiale.Merci F.D.

  8. Vivian Says:

    Nice blog, keep it going!

  9. Jobeth Says:

    An answer from an epxert! Thanks for contributing.

  10. Robin Says:

    Amazing!!!